Calling Card (Calling Card)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Calling Card (Calling Card)

Message par Garbage Man le Jeu 20 Mai 2010, 09:26

Calling Card paru sur l'album du même nom de 1976.



Well, the rain ain't fussy about where it lands,
It'll find you hiding no matter where you stand.
It's gonna rain brother, and it's gonna rain hard,
When the blues comes calling with it's calling card.

It ain't too funny when you'd rather die,
Ain't no pleasure when that girl don't reply.
To your love sick letter that you wrote in tears,
About feeling so bad for a million years.

Watch out brother, be alert,
But whatever you do, don't show that hurt,
Don't show that hurt, show that hurt.

I've been subjected, I've been so distressed,
Come back baby, to clean up this mess,
Clean up this mess.

It ain't so funny when you'd rather die,
Ain't no pleasure when that girl don't reply.
To your lovesick letter that you wrote in tears,
About feeling so bad for a million years.

Yeah, the rain ain't fussy about where it falls,
It rains on one like it rains on all.
But when it falls brother, it's gonna rain hard,
When the blues comes calling with it's calling card.

Watch out brother, be alert,
Whatever you do, don't show that hurt,
Don't show that hurt.



Carte de visite

Et bien, la pluie n'est pas très pointilleuse sur l'endroit où elle atterri,
Elle te trouvera sans problème caché là où tu es.
Il va pleuvoir mon frère, et il va pleuvoir fort,
Quand le Blues vient appeler par cette carte de visite.

Ce n'est pas très drôle quand tu préférerais mourir,
Pas très plaisant quand cette fille ne répond pas
A cette lettre d'amour que tu as écrit en larmes,
De se sentir si mal pour des millions d'années.

Attention mon frère, sois à l'affût,
Mais quoique tu fasses, ne montre pas que ça fait mal.

J'ai été soumis, j'ai été tellement en détresse,
Reviens chérie, nettoyer ce gâchis,
Nettoyer ce gâchis.

Ce n'est pas très drôle quand tu préférerais mourir,
Pas très plaisant quand cette fille ne répond pas
A cette lettre d'amour que tu as écrit en larmes,
De se sentir si mal pour des millions d'années.

Ouais, la pluie n'est pas très pointilleuse sur l'endroit où elle tombe,
Il pleut sur l'un comme il pleut sur tous.
Mais quand ça tombera mon frère, il va pleuvoir fort,
Quand le Blues vient appeler par cette carte de visite.

Attention mon frère, sois à l'affût,
Mais quoique tu fasses, ne montre pas que ça fait mal.


Dernière édition par Garby le Jeu 12 Juin 2014, 05:54, édité 5 fois
avatar
Garbage Man

Messages : 13507
Date d'inscription : 14/05/2010
Age : 29
Localisation : Spliftown-the-Bridge

http://cradle-rock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calling Card (Calling Card)

Message par Chino le Jeu 20 Mai 2010, 14:55

Excellente traduction, merci Garbage! drinks

Quel morceau, entre blues, rock et jazz.... Les versions lives seront encore plus impressionnates que la version studio., ainsi celle de Montreux 1977:



Ou celle du Rockpalast édition 76:



Mais pour moin, la version insurpassable de ce titre est celle des "BBC Sessions".
avatar
Chino
Admin

Messages : 30133
Date d'inscription : 13/10/2009

http://rory-gallagher.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calling Card (Calling Card)

Message par Garbage Man le Ven 21 Mai 2010, 18:43

Dans la version du BBC Sessions, il prend plus de liberté dans son improvisation mais je trouve que la montée en puissance après les échanges entre Rory & Gerry est plus percutante et spectaculaire sur la version de Montreux 1977.
Calling Card c'est vraiment le genre de titre qui fera défaut dans la période dite "Hard" de Rory.
avatar
Garbage Man

Messages : 13507
Date d'inscription : 14/05/2010
Age : 29
Localisation : Spliftown-the-Bridge

http://cradle-rock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calling Card (Calling Card)

Message par Chino le Sam 22 Mai 2010, 07:25

Garbage Man a écrit:Dans la version du BBC Sessions, il prend plus de liberté dans son improvisation mais je trouve que la montée en puissance après les échanges entre Rory & Gerry est plus percutante et spectaculaire sur la version de Montreux 1977.
Calling Card c'est vraiment le genre de titre qui fera défaut dans la période dite "Hard" de Rory.
Oui, même si Calling Card a malgré tout été interprété régulièrement avec Ted McKenna, en témoigne par exemple cette version filmée à Vienne le 18 août 1978:



Et même dans sa période hard, Rory a continué à composer de beaux titres fins et puissants, comme Cloak & Dagger, The Mississippi Sheiks, Off The Handle ou le superbe "Fuel To The FIre" par exemple (le petit frère de "A Million Miles Away").

Après, ces titres sont peut-être musicalement moins ambitieux que le splendide Calling Card.
avatar
Chino
Admin

Messages : 30133
Date d'inscription : 13/10/2009

http://rory-gallagher.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calling Card (Calling Card)

Message par Garbage Man le Mer 14 Sep 2011, 09:06

Rockpalast 1977:



Dernière édition par Garby le Jeu 12 Juin 2014, 05:58, édité 1 fois
avatar
Garbage Man

Messages : 13507
Date d'inscription : 14/05/2010
Age : 29
Localisation : Spliftown-the-Bridge

http://cradle-rock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calling Card (Calling Card)

Message par Chino le Mer 14 Sep 2011, 10:45

Superbe ça.
avatar
Chino
Admin

Messages : 30133
Date d'inscription : 13/10/2009

http://rory-gallagher.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calling Card (Calling Card)

Message par Garbage Man le Dim 02 Oct 2011, 11:11



Dernière édition par Garby le Jeu 12 Juin 2014, 05:59, édité 1 fois
avatar
Garbage Man

Messages : 13507
Date d'inscription : 14/05/2010
Age : 29
Localisation : Spliftown-the-Bridge

http://cradle-rock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calling Card (Calling Card)

Message par Garbage Man le Mer 26 Déc 2012, 20:57

"To me, it’s the epitome of Rory’s blues writing. He’s showing you can take a song and give it out as a message, telling somebody else that it’s a thin line - the rain ain’t fussy about where it lands. It rains on one just like it rains on all.
It also highlights the random selection of life. Some people are blessed, some people are cursed. There’s no sort of qualification of it. It’s a random thing and in the case of depression or alcoholism or whatever, if it falls on you. . .
I think ‘Look up, brother, be alert, whatever you do don’t show that hurt’ is the key line in there. At least keep your pride. That’s what he was like, totally, absolutely. Rory as a person, privately. . . there were times when you knew he was in turmoil inside and he’d go off and do a recording session or an interview. He would never cower down. He would’ve been better to say, ‘I’m not too well today,’ or ‘I’m not going to do it,’ take the time to work a thing out.
It was like that school of thought – ‘Never let them know you’re licked or never show a chink in the armour.’ Maybe it’s something that eldest children have to bear. You take it on the chin more.
For me, if I had to say what was Rory’s definitive songwriting, one song that would describe how good a writer he was and how capable of keeping the blues heritage and writing a new blues song, it would be ‘Calling Card’. It encapsulates the fringes of jazz, blues. . . and I just love the style of writing. It’s like a lesson for life, almost harking back to ‘Into every life a little rain must fall.’" -- Donal Gallagher

Traduction:

"Pour moi c'est l'archétype d'écriture blues de Rory. Il montre que l'on peut prendre une chanson et la transformer en message disant à quelqu'un que les choses sont fragiles - la pluie n'est pas très pointilleuse sur l'endroit où elle tombe. Il pleut sur l'un comme il pleut sur les autres. C'est aussi mettre en évidence le côté hasardeux de la vie. Certains sont bénis, certains sont maudits. Il n'y a pas vraiment de qualification à ce propos. C'est quelque chose d'hasardeux et dans les cas de dépressions ou alcoolisme ou peu importe, si ça nous tombe dessus...
Je pense que "Regarde frère, soit à l'affût, quoique tu fasses ne montres pas que ça fait mal" c'est la phrase clé la dedans. Au moins garde ta fierté. C'est comme ça qu'il était, totalement, absolument. Rory en tant que personne, en privé... certaines fois on savait qu'il était dans la tourmente à l'intérieur de lui et il sortait et enregistrait ou donnait une interview. Il ne s'effondrerait jamais. Il aurait été préférable qu'il dise "Je ne vais pas très bien aujourd'hui" ou "Je ne vais pas le faire", prendre le temps d'arranger les choses. C'était comme cette école de pensée " Ne jamais leur laisser savoir que tu es blessé ou ne jamais montrer une faille dans l'armure". C'est peut être une chose que les ainés doivent porter. Une responsabilité sur les épaules plus grandes. Pour moi si je devais dire qu'elle est la chanson de Rory définitive, une chanson qui décrirait quel bon parolier il était, et combien il était capable de garder l'héritage du blues tout en écrivant une nouvelle chanson blues, ça serait "Calling Card". Ça englobe les contours du jazz, du blues... et j'aime juste le genre d'écriture. C'est comme une leçon de vie, presque comme ressasser que "dans chaque vie un peu de pluie doit tomber"."
avatar
Garbage Man

Messages : 13507
Date d'inscription : 14/05/2010
Age : 29
Localisation : Spliftown-the-Bridge

http://cradle-rock.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calling Card (Calling Card)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum